De la généalogie à la psychogénéalogie.

 Lentement ma recherche généalogique a évolué vers la psychogénéalogie. Des éléments concrets ont été constatés dans ma lignée. Essentiellement les deuils non faits, dans ma lignée paternelle sur trois générations. Mon fils lors de sa crise d'adolescence m'a interpellé sur le sujet. Il remettait le compteur à zéro en balayant mes blocages. Qu'elle était la place de l'homme dans ma lignée?

De découverte en découverte, mon regard s'est porté vers les liens à mes filles. La place qu'avait le père, l'homme dans son aspect mâle. La place de la femme, la féminité, les liens à la mère, à la lignée des mères. Qu'elle était la place de la mère dans le cocon familial, dans le couple. Un regard s'est porté sur ma femme, ma belle famille. Puis les petits enfants m'ont questionnés. 

Parallèlement j'ai utilisé les outils apparus dans la société : les stages de développement personnels. 

Les constellations familiales ont apporté des informations. Bref de fil en aiguille, l'évolution s'est faite pas à pas selon les obstacles rencontrés, les découvertes, les stages effectués. Evolution non linéaire car les retours en arrière sont fréquents pour remettre à l'ouvrage un point mal assimilé, évité. Le trajet est plutôt circulaire avec des retours au centre, et changement de niveau en spirale.

L'arbre matriciel, la généalogie en cercle est le symbole de cette approche. Mais comment en appercevoir tous les liens cachés. Seuls ceux qui questionnent dans le présent seront esquissés car le mystère demeure et ne se dévoile que sur  deux trois générations.

"Les parents ont mangés des raisins verts et les dents des enfants sont agacées." Jérémie 31:29-34. 29 

 La partie psychogénéalogique.

- (L'oiseau vert.) - (L'alcove du chalet.) - (Psychogénéalogie.) - (La troisième génération.) -

- (Voyage en Amérique )- ( En consigne.)  - (C'est une mäle)  - (Douze ans, trois mois.

- ( Le père antérieur)  - ( L'acheron du père.) 

- (Peur ancestrale )  - ( En l'attendant.)  -(Le parcours d'ariste.) - (Dialogue de sourds. )

- (Philomène, la deuxième. ) - ( Installation électrique)

 

Écrit par Ale Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

bonsoir,

Notre généalogie FERDINAND très liée à toutes nos mères sur 8 générations DCD toutes beaucoup trop tôt, et ayant enfantés de nombreux enfants morts nés, 2 noyés en 1933 et 1986 pour le dernier, m'amène dès mon plus jeune âge aux questions les plus divers, sur ma famille actuelle reste donc 9 personnes en lien du sang FERDINAND. Un passé lourd que je me dois de comprendre pour mes enfants et plus tard (petits enfants). Notre mariage heureux est placé sur notre arbre généalogique comme déposé par les souffles de nos ancêtres pour résoudre toutes ces douleurs. Je le parcours sans le maîtriser vraiment, alors je pense à la "régression" peut-être pour ma part suis-je " la réincarnation " lol car il me semble mieux connaître notre passé psychique que tous les actes civils et religieux des FERDINAND Cordialement Keat

Écrit par : Leclercq Catherine | 22/08/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour,

Merci de votre écho.Ce travail n'est pas une affaire intellectuelle, mais plus une observation du ressenti. A un moment donné "Qu'est ce qui m'envahi ?" et que je ne connais pas. Une sorte de régression ou le mental prend moins d'importance. La constellation familiale est un chemin intéressant.
Cordialement
Ale

Écrit par : Ale | 25/08/2012

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.