La lignée des pères.

 

024_22A.jpg

 Un des liens marquants par rapport au passé est la décision du père, de donner à sa descendance mâle la propriété d'une horloge comtoise qui avait rythmé la vie familiale. Symboliquement, elle était le support de l'image de l'homme qu'il transmettait. Elle a servi de miroir à la découverte de ce qu'elle portait de caché, du sens qui malgré nous nous traverse.

* Le père.

   a) En filigramme dans les textes, pour l'essentiel dans la page généalogie classique.

  (  )  (   )  (  ) (   ) (Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaines) - (L'impermanence des choses)

  - (Etape du coeur.)  (La réalité de sous le sapin)

   b)  Les étonnements et les sensations.

  C'est seulement à partir du moment où j'ai pris conscience de sensations corporelles que des changements se sont  mis en route. Que j'ai quitté progressivement le mental et découvert mon corps en partant du bassin,  ressentant mon lumbago, mes yeux, ma cote douloureuse, mes clavicules.

      (    )   (   )    (    )    - ( Mariadans.)   (    ) (    )  - ( D'être regardé. )    (    )    (    )   (    )  

     - ( Gymnastique douce.) - ( Exercice d'haptonomie)  -( Et tu verras le fils de tes fils. )

     - (Les plaques Madame.)

   * Le fils.

Il m'a conduit, là où dans le respect de mon père, je n'avais pas été. Il a travaillé l'image de l'homme en moi pour redresser celle-ci. Il m'a poussé à m'interroger sur ma limite, à placer des limites, à cadrer son éducation. Il m'a enlevé mes oeillères.

  "Ce ne sont pas les enfants qui sont malades mais les parents."

A partir du moment où j'ai regardé mon ombre, il m'a poussé sur le chemin de mon individuation. Ce ne fut pas simple ni pour lui, ni pour moi. Il m'a détaché de ma gangue et ouvert la première porte.

- ( L'enlisement) - (La coïncidence.) - (L'adolescent.) - (La cohabitation.) - ( Le fils de son père.)

- (Parole autour d'un secret.) - (Pensées d'hiver) - (Le faire-part puzzle.) - (La file de voiture.)

Il est indépendant, détaché, autonome. Sa relation à sa mère n'est pas facile car elle veut le couver et plus elle le fait plus il la rejette. ( Le potage maison )

Écrit par Ale Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.